Qualité de vie au travail : quels leviers à travers le management ?

14 Avr, 2022

Ces dernières années, l’humain prend une place de plus en plus importante au sein des entreprises. De nombreuses entreprises développent leur démarche de qualité de vie au travail pour concilier la performance au bien-être des salariés et fidéliser leurs talents.

La qualité de vie au travail tient pour beaucoup de la qualité des pratiques managériales de l’entreprise. En effet, le rôle des managers ne cesse d’évoluer et la qualité de vie au travail entre dans les missions d’un manager. Ainsi, la QVT liée au management transforme les organisations et renforce le bien-être global des salariés.

Alors, comment les managers peuvent-ils influencer les résultats de leur équipe en développant la qualité de vie au travail pour développer la performance ? Quels sont les leviers à leur disposition ?

Politique QVT : le rôle du management

Le management est le lien entre l’entreprise et les salariés. Manager c’est communiquer les directives à son équipe tout en échangeant avec la direction pour remonter les ressentis et les difficultés rencontrées par les collaborateurs afin d’avancer vers un objectif commun.

Dans le cadre d’une démarche QVT, le management est essentiel lorsque l’on sait qu’un salarié épanoui est plus productif et sujet à être force de proposition dans les projets.

De plus, selon une étude d’Harvard Business Review, 64% associe la qualité de vie professionnelle au respect et 58% à la reconnaissance. Ainsi, l’épanouissement du collaborateur dépasse la mise à disposition de bons outils ou d‘avantages divers proposés par l’entreprise.
L’épanouissement d’un collaborateur passe par un management efficace et au service de la performance individuelle et collective. Le manager doit savoir motiver, encourager et accompagner son équipe au quotidien. En effet, la confiance, le sens de l’effort, la mobilisation sur les objectifs sont des aptitudes qui s’encouragent.

Enfin, le management a un impact non négligeable sur l’amélioration ou la dégradation de la QVT. En effet, les managers sont libres d’attribuer un certain degré d’autonomie au collaborateur, de responsabiliser leurs salariés et de reconnaître et valoriser le travail de leur équipe. Cela pèse dans la balance de la QVT comme l’indique l’étude plus haut.

Un engagement du manager est d’autant plus important dans des périodes qui impactent la capacité d’énergie et de motivation des salariés comme lors de la crise du Covid-19. En effet, dans le cadre du télétravail, le manager doit être investi pour garder un lien entre les équipes et ne pas dégrader la QVT à travers un management adapté à la situation.

Bien-être au travail : un défi quotidien pour les managers

Comme indiqué dans le paragraphe précédent, le management joue un rôle  essentiel dans la politique QVT de l’entreprise. En effet, le bien-être au travail  passe par le respect et la reconnaissance du travail du collaborateur. Ce sont des sources de motivation pour le collaborateur. En effet, le travail de chacun permet de tendre vers une réussite collective et cela doit être reconnu par le manager.

Chaque manager doit savoir reconnaître la qualité du travail accompli et responsabiliser ses collaborateurs. Cela donne du sens au travail de chacun et génère un sentiment d’appartenance dont découle un investissement plus grand de la part du collaborateur. Par exemple, inclure les membres de l’équipe dans la prise de décision sur des projets ou déléguer un projet complet à son équipe permet de développer les liens entre les équipes. Le collaborateur devient réellement acteur de son poste et s’épanouira à coup sûr. 

Cependant, il n’est pas toujours simple d’identifier les personnes en difficulté dans une équipe. Très peu de salariés se sentent en confiance pour échanger avec leur manager sur les difficultés rencontrées. C’est donc un défi quotidien pour les managers.

De plus, avec la crise du covid-19 et l’augmentation du télétravail, les managers ont dû ajuster rapidement leur manière de faire pour assurer le bien-être au travail de chacun, maintenir une cohésion d’équipe malgré la distance et prévenir les conséquences de l’isolement lié au confinement. Ainsi, le télétravail a obligé et oblige encore à réinventer les pratiques managériales des entreprises pour garder une continuité de la performance des collaborateurs et ne pas dégrader la qualité de vie au travail.

quel est l impact de la qvt sur le management

La QVT transforme le management d’aujourd’hui

Les différents types de management

 

Il existe différents types de management qui n’ont cessé de se développer depuis ces dernières années. De nos jours, les formes de management les plus utilisées sont :

  • Le management autoritaire qui est basé sur la hiérarchie et l’autorité et qui limite le dialogue entre le manager et son équipe. 
  • Le management paternaliste qui prend en compte les avis et les conditions de travail des collaborateurs mais qui laisse peu de place à la prise de décision par les membres de l’équipe.
  • Le management consultatif où le manager consulte les membres de l’équipe avant de prendre une décision.
  • Le management participatif qui met en avant les relations humaines, la confiance et l’autonomie et où les salariés sont autonomes sur l’organisation de leurs missions.

 

L’impact de la QVT sur le management

 

De nos jours, le management participatif est certainement le plus revendiqué dans les entreprises. Dans la réalité des faits, le management est consultatif car, in fine, c’est le manager qui prend les décisions.

C’est à ce moment-là qu’intervient la notion de qualité de travail au travail à travers le management. En effet, mettre en place un réel management participatif est nécessaire dans la réalisation de la politique QVT de l’entreprise. La QVT recommande une participation active des collaborateurs pour améliorer leur bien-être et les performances de l’entreprise tout en préservant la santé au travail du collaborateur. Les décisions à ce sujet sont donc des décisions collectives pour garantir l’application de la démarche et la pérennité de celle-ci. 

De plus, la QVT est un élément déclencheur d’innovation dans les pratiques managériales. De nombreuses pratiques peuvent évoluer comme l’organisation du travail ou la mise en place d’un management agile à condition que la direction valide ces évolutions.

Des leviers d’action pour développer la QVT à travers le management

L’organisation du travail des salariés pour réduire le stress

 

Dans le cadre du management, être à l’écoute de son équipe est essentiel pour identifier les difficultés de chacun ainsi que les situations provoquant du stress. Ces situations de stress doivent être détectées par le manager afin d’éviter une démotivation et un désengagement des collaborateurs.

Le manager pourra alors agir sur ces situations en sondant les causes pour adapter la charge de travail, proposer de la flexibilité ou du télétravail sur certains jours ou encore gérer les horaires de réunions pour éviter qu’elles ne soient trop tard le soir. Cela permettra de promouvoir l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle et renforcer l’engagement du collaborateur.

Enfin, tout manager doit avoir conscience de son rôle dans la montée en compétences et dans le développement personnel de ses équipes afin de conserver un certain niveau d’épanouissement pour chaque collaborateur.

L’environnement de travail 

 

Tout manager peut avoir une influence sur l’environnement de travail de ses équipes. En effet, il peut anticiper et transmettre les besoins matériels ou immatériels de son équipe comme des demandes de matériel ergonomique ou des suggestions d’amélioration concernant les logiciels utilisés.

Il peut également agir sur l’environnement physique en demandant à réduire le bruit en open-space ou encore proposer des espaces isolés pour des rendez-vous client en visioconférence. Il peut également demander d’organiser des actions de team-building pour la cohésion de son équipe et, in fine, renforcer la qualité de vie au travail grâce à son niveau hiérarchique dans l’entreprise.

Pour conclure, chaque manager peut accompagner la démarche QVT de son entreprise et faire évoluer ses salariés dans un cadre propice à une performance optimale et à un haut niveau de bien-être au travail.

La QVT : un sujet collectif

La qualité de vie au travail n’est pas uniquement liée aux pratiques managériales et à la reconnaissance du travail. La QVT est une démarche stratégique pour l’entreprise et s’adresse à tous les acteurs de la société.

Chaque manager doit être accompagné par le service RH et par les N+2 pour construire la politique QVT ensemble et développer l’expérience collaborateur de façon performante et durable. En effet, les RH ont pour rôle d’aider les managers à développer la QVT dans leur équipe car ils sont tous deux acteurs de la QVT. Cela permet au service RH de ne pas porter seul la responsabilité de déployer les actions pour développer le bien-être au travail. 

De plus, cela permet de stimuler le travail collaboratif entre plusieurs fonctions pour mobiliser les compétences de chacun et renforcer le bien-être et l’efficacité professionnels des collaborateurs.

À propos de l’auteur

Emma Gemptel

Rédactrice web

isiRH
Passionnée par le webmarketing, la communication et désireuse d’apprendre.

EG.1