Améliorer la QVT de vos salariés grâce au numérique

16 Mai, 2022

Le développement des nouvelles technologies est un réel sujet depuis plusieurs années et d’autant plus lorsque la place de l’Humain y est associée.

Est-ce que le numérique nous rapproche les uns des autres ou nous éloigne-t-il ? Telle est la question que se posent beaucoup de services RH dans la mise en place de la démarche QVT de l’entreprise.

En 2022, la QVT et la numérisation des processus sont dans le top priorité des sujets RH à traiter. En effet, QVT et bien-être au travail sont omniprésents en entreprise tout comme le numérique. Pourtant, la mise en place de solutions digitales pour développer la qualité de vie au travail est loin de faire l’unanimité auprès des salariés.

Numérique et QVT : deux notions compatibles ?

Le numérique peut être une source d’angoisse pour certains collaborateurs. En effet, intégrer des solutions digitales dans le quotidien des collaborateurs peut être considéré comme intrusif et provoquer une résistance aux changements face à la perte de repères et au sentiment d’être « dépassé » par les nouvelles technologies.

L’employeur doit guider et former les collaborateurs sur ces nouveaux outils numériques pour développer leurs compétences et ne pas les effrayer par faute de compétences. 

Il est essentiel de prendre en compte l’idée que toutes les populations ne sont pas à l’aise avec les solutions numériques. Tout le monde n’a pas de téléphone ou d’ordinateur professionnel et toutes les générations ne sont pas familières avec le numérique.

De plus, une inquiétude envers la sécurité des données personnelles est présente chez certains collaborateurs. Les solutions numériques liées à la QVT comme les applications mobiles demandant parfois des informations personnelles et les administrateurs ont accès à toutes les conversations et aux archives des collaborateurs (Exemple : Slack pro ou Gmail). Cela n’est pas forcément rassurant côté collaborateur et développe une réticence à l’idée de communiquer des informations plus ou moins personnelles.

Autre frein : le droit à la déconnexion et le déséquilibre vie professionnelle – vie privée généré à cause du numérique. Installer une application en lien avec la qualité de vie au travail sur un téléphone personnel lorsqu’on ne dispose pas de téléphone ou d’ordinateur professionnel est appréhendé par les salariés.

Enfin, les écrans peuvent provoquer une addiction et fragiliser les liens sociaux. Cela remet en cause la place de l’humain en entreprise. Les solutions digitales sont certes moins coûteuses que des services en lien avec la QVT mais est-ce qu’un sujet humain comme la QVT est compatible avec le numérique ?

La réponse est oui. Il suffit de former les collaborateurs et les réconcilier avec les solutions digitales tout en douceur. Lorsque l’on prend du recul, les nouvelles technologies n’affectent pas les liens entre les salariés. Au contraire, elles renforcent l’aspect humain.

Les outils numériques pour améliorer la QVT

Selon une étude de l’ANACT, le terme « numérique » possède une consonance majoritairement positive. En effet, 60% des salariés estiment que ce terme, largement centré sur les outils, est vecteur d’opportunités et de simplification comme la dématérialisation et la rapidité. 

Globalement, cette étude souligne que 87% des salariés s’estiment à l’aise avec les technologies numériques dans leur vie professionnelle. 

 

Renforcement des relations sociales

 

Grâce à la technologie, la qualité de vie au travail est renforcée. En effet, avec l’automatisation des processus, le service RH peut se recentrer sur des tâches beaucoup plus humaines et consacrer plus de temps à l’interaction avec les collaborateurs.

Ce temps peut également servir à réconcilier le numérique et de l’humain en mettant en place  des ateliers ou des teams buildings autour du numérique par exemple. Ainsi, vous pourrez améliorer le taux d’adoption du numérique par vos collaborateurs.

D’autres actions peuvent être mise en place pour renforcer les relations sociales :

  • Sur Slack ou Teams, créez des rooms “loisirs” ou “bons plans” ou encore « événementiel »
  • Créez un agenda partagé accessible à tous les salariés en tant que manager afin de mettre à disposition des créneaux dédiés à la relation avec son équipe :  idée de développement, projet personnel, baisse de moral, nouvelles contraintes personnelles…

Le management lié à la QVT est essentiel. En effet, être à l’écoute des collaborateurs et tenir compte de leurs demandes ou suggestions permet que les collaborateurs se sentent soutenus. Ainsi, les salariés donneront le meilleur d’eux-mêmes dans leurs missions.

 

Organisation du travail optimisée

 

Les solutions numériques sont très utiles dans l’organisation du travail et surtout dans le cadre de la gestion de projet. Cela permet de prioriser les tâches du projet et d’attribuer des tâches à chaque membre de l’équipe. Ainsi, chacun sait ce qu’il a à faire et ce que les autres font.

De plus, un outil numérique peut vous aider à renforcer la qualité de vie au travail à travers d’enquêtes mesurant le bien-être des salariés dans l’entreprise. Ces enquêtes vous permettront d’améliorer en interne l’organisation du travail des équipes.

Le  numérique permet souvent d’intensifier le rythme de travail et la productivité (robotisation). Les entreprises ont plus de mal à mettre en place des solutions digitales pour optimiser les pratiques managériales afin de suivre le télétravail ou tout simplement de développer de nouvelles méthodes participatives et collaboratives avec des outils numériques.

Attention à bien prendre en compte que les réels changements à anticiper sont les pratiques managériales en lien avec ces outils. En effet, ce ne sont pas seulement les outils de travail qui évoluent mais également le rapport au travail lui-même.

 

Développement personnel au travail 

 

Il est important de penser également au développement personnel de vos collaborateurs pour améliorer leur QVT. Pourquoi ne pas prévoir des créneaux de veille et d’apprentissage pour que vos employés s’auto forment pendant leur temps de travail ?  

Ainsi, ils auront eux auront l’impression d’être soutenus dans leur montée en compétences et de sortir de leurs missions quotidiennes.

 

Mise en place d’une communication adaptée

 

Tout le monde n’est pas à l’aise avec les applications mobiles et tout le monde n’a pas accès à un ordinateur ou un téléphone professionnel. 

Ainsi, mettre en place des solutions de communication adaptées comme Slack ou Facebook Messenger implique l’ensemble des collaborateurs et développe la communication avec les personnes qui sont en télétravail ou souvent en déplacement professionnel (Exemple : les transporteurs ou les commerciaux sur le terrain).

De plus, une solution numérique permet de diffuser de l’information et communiquer avec l’ensemble des collaborateurs sur l’actualité de l’entreprise. In fine, cela permet de combiner le numérique et l’humain en plaçant l’humain au centre de l’outil numérique et d’améliorer la marque employeur

Attention, lorsque vous diffusez de l’information, il est essentiel de privilégier le contenu de qualité pour améliorer le taux d’utilisation d’un outil de communication interne. En effet, si le contenu est intéressant pour vos collaborateurs, ceux-ci se rendront plus souvent sur la solution.

les outils numeriques au service de la qualite de vie au travail

Et demain ? Les nouveaux enjeux de la QVT

 La qualité de vie au travail est devenue un sujet prioritaire pour les RH. De nombreux enjeux directement liés à la transformation numérique et à la productivité des entreprises ressortent aujourd’hui.

Tout d’abord, disposer de solutions numériques permet de récolter des données pour analyser différentes situations comme une baisse d’activité ou une baisse de motivation de certaines équipes. Cependant, il est nécessaire de toujours se réapproprier et réinterroger les données récoltées pour ne pas prendre des décisions uniquement sur des statistiques. Une statistique peut également se tromper.

Ensuite, le droit à la déconnexion fait également partie des nouveaux enjeux de la QVT. Ce n’est désormais plus un frein. En effet, les outils numériques ont pour objectif d’améliorer le bien-être au travail et non de le détériorer.

Ainsi, associer ces outils à la remontée d’informations permet de développer la qualité de vie au travail, faire en sorte que les salariés soient épanouis et se sentent bien dans l’entreprise et améliorer les conditions de travail et la santé au travail.

De plus, d’un point de vue du salarié, le numérique améliore la qualité de vie au travail en leur donnant plus d’autonomie, en leur permettant de développer de nouvelles compétences et en améliorant les conditions matérielles de travail tout en diffusant des informations qualifiées plus rapidement.

À noter qu’il ne faut surtout pas oublier un des plus grands enjeux de la QVT lié au numérique : le rôle de l’humain. Une solution numérique ne remplacera jamais le rôle des managers ou d’un service RH. Une prise de recul humaine est obligatoire afin d’être efficace.

De plus, pour éviter la résistance au changement des collaborateurs dans le cadre d’une transformation numérique, il faut trouver un juste équilibre avec le numérique tout en préservant le capital humain de l’entreprise. Privilégiez des changements progressifs en accompagnant le salarié dans le développement de nouvelles compétences.

Pour conclure, le numérique est un réel atout pour augmenter les performances de votre entreprise tout en renforçant la qualité de vie au travail de vos salariés. Cependant, il est nécessaire d’adapter les solutions numériques de QVT selon les salariés et leurs appétences pour le numérique. Il est essentiel de prendre en compte les freins, leurs raisons et de trouver une solution adaptée à chaque frein.

À propos de l’auteur

Emma Gemptel

Rédactrice web

isiRH
Passionnée par le webmarketing, la communication et désireuse d’apprendre.

EG.1