Visites médicales

Tenez à jour le suivi des visites médicales de vos collaborateurs. Les visites médicales du travail permettent de constater l’aptitude physique et mentale d’un salarié à effectuer le l’emploi pour lequel il a été recruté.

Certaines de ces visites sont une obligation à charge de l’employeur. Il est important d’avoir un suivi des visites médicales efficaces et d’en garder l’historique pour éviter les sanctions.

illustration visites medicales

Les points forts du module

preconfiguration visites medicales

Une gestion de suivis médicaux pré-configurés

isiRH simplifie votre gestion des suivis médicaux spécifiques liés au poste, au travail de nuit ou au secteur d’activité avec la création de suivis médicaux automatisés. Vous pourrez rattacher un type de suivi médical à un collaborateur dans son dossier RH et serez alerté des visites médicales à planifier selon le suivi associé au collaborateur.

notifications visites medicales

Des rappels automatiques sur les visites médicales à planifier

Configurez vos rappels de visites à planifier pour être sûre de ne pas oublier de faire passer une visite médicale à un salarié. Chaque type de visites médicales peut avoir son propre délai de notification afin d’anticiper à moyen ou long terme en fonction du type de visite. Ce module facilite la gestion de l’ensemble des visites médicales à effectuer, cela permet d’éviter un oubli et donc d’éventuelles sanctions pour l’entité.

planning suivi medical

Un tableau de bord de suivi des différentes types de visites médicales

Retrouvez un tableau de bord complet des différentes visites médicales de vos différents collaborateurs pour planifier simplement les visites à venir et tenir l’historique des visites année après année. Regrouper les informations des différentes visites médicales des employés de la structure pour faciliter l’information et limiter les risques de santé de vos collaborateurs.

illustration visites medicales

Les différents modules

visites medicales 1

Visites médicales

notifications

Rappels de visites 

suivi medical

Suivi médical

Centralisez le suivi des visites médicales de vos collaborateurs

Avoir un suivi des visites médicales de vos collaborateurs est une obligation. isiRH vous permet de centraliser l’information concernant les visites médicales, les documents liés tout en prévenant des risques professionnels, grâce à un suivi médical individualisé possible. Ce module consiste à avoir une vision d’ensemble des différentes visites médicales qui peuvent être effectuées dans le cadre de la vie du collaborateur.

visites medicales planning
logiciel notification

Automatisez les rappels des visites médicales à planifier

Organiser les visites médicales répond à votre obligation en tant qu’employeur de veiller à la sécurité et à la santé de vos salariés sur leur lieu de travail. Avec isiRH, paramétrez les différents délais de notifications selon les visites médicales. Recevez un rappel pour planifier celles de vos collaborateurs à l’avance afin de ne manquer aucune planification et de répondre à cette obligation légale.

Suivez plus facilement vos collaborateurs en régime spécial et leur compte rendus

Configurez des suivis médicaux spécifiques selon les collaborateurs et conservez l’historique des visites médicales dans leur dossier RH. Vous pouvez choisir entre un suivi médical normal ou individuel renforcé et vous pouvez aussi créer un type de suivi médical adapté à votre entreprise et aux métiers de votre secteur d’activité.

logiciel suivi medical

FAQ sur la gestion des visites médicales

La visite médicale d'embauche doit-elle être effectuée pour tout type de contrat ?

Oui, tout salarié nouvellement recruté doit bénéficier d’une visite d’information et de prévention. Les seules exceptions sont les statuts de stagiaires.

Quand doit-être faite la visite médicale d’embauche ?

La visite médicale doit être passée par le collaborateur avant ou dans les trois mois suivants l’embauche puis un checkup est obligatoire tous les deux ans.

Qui doit prendre rendez-vous pour une visite médicale ?

Les employeurs doivent prendre rendez-vous pour leurs employés dans le cadre des visites médicales obligatoires auprès de la médecine du travail.  Cependant, le salarié peut, à tout moment, se rapprocher de la médecine du travail pour faire une demande de  visite médicale s’il pense avoir des problèmes de santé en relation avec le travail ou que ceux-ci peuvent avoir un impact sur le travail. 

Quel est le rôle de la médecine du travail ?

La médecine du travail n’effectue pas de soins médicaux et ne peut pas faire d’ordonnance ou d’arrêt de travail. Vous pouvez cependant avertir de vos problèmes de santé afin de mettre en place des actions de prévention avec votre employeur. Elle gère par exemple les risques professionnels dans votre entreprise, les conditions de travail, les addictions ou encore le harcèlement moral ou sexuel. 

FAQ
portail RH illustration

Commençons ensemble ! Prêt à rendre easy vos RH ?

Tout savoir sur la gestion des visites médicales

La loi impose aux salariés de se soumettre à des visites médicales de travail obligatoire. Ces visites ont pour objectif de vérifier l’aptitude du salarié à exercer son activité professionnelle. C’est aussi au nom de l’obligation de sécurité de résultat à l’égard de ses salariés que l’employeur doit les organiser. Tout employeur est donc tenu d’organiser une visite médicale d’embauche ou périodique pour ses salariés.

Il existe plusieurs types de visites médicales dont certaines sont obligatoires : 

  • La visite d’information et de prévention (VIP) anciennement visite médicale d’embauche qui peut être réalisé avant la date d’embauche du salarié ou bien dans les 3 mois suivants,
  • Les visites de pré-reprise et de reprise de travail qui interviennent dans plusieurs cas d’absences (après un congé de maternité, après une absence pour cause de maladie professionnelle, après une absence d’au moins huit jours pour cause d’accident du travail, après une absence d’au moins vingt et un jours pour cause de maladie ou d’accident non professionnel ou en cas d’absences répétées pour raisons de santé),
  • Le suivi individuel renforcé, qui concerne les salariés exposés à certains risques (amiante, plomb, risque hyperbare, etc.). Il se substitue à la VIP et doit être réalisé préalablement à la date d’embauche du salarié,
  • Les visites effectuées à la demande de l’employeur, du travailleur ou du médecin du travail, notamment afin d’anticiper un risque d’inaptitude, dans l’objectif d’engager une démarche de maintien en emploi et de bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

À la suite d’une visite, le médecin du travail peut suggérer à l’employeur des mesures individuelles d’aménagement, d’adaptation ou de transformation du poste de travail ou des mesures d’aménagement du temps de travail.

Si le médecin constate que l’état de santé du travailleur justifie un changement de poste mais que ce poste ne peut être aménagé, adapté ou transformé, alors ce travailleur sera déclaré « inapte à son poste« . L’avis d’inaptitude rendu par le médecin comportera dans ce cas des conseils pour le reclassement du salarié.

Le fait de ne pas prévoir ces visites médicales ou de ne pas respecter les souhaits de visites de ses employés est punissable pour l’employeur d’une contravention de cinquième classe, c’est-à-dire 1500€ d’amende (article R 4745-1 du Code du Travail) et cela peut même conduire à des peines de prison en cas de récidive (article L. 4745-1 du code du Travail). 

Les visites médicales programmées par l’employeur doivent se faire autant que possible sur le temps de travail du collaborateur, mais il est possible exceptionnellement de le faire hors des heures de travail lors de conditions d’aménagement de temps de travail (horaires de nuit par exemple). Lorsque l’employeur se retrouve dans ce cas, l’examen médical ne doit pas priver l’employé de son temps de repos quotidien qui doit être de 11 heures consécutives sauf exceptions légales comme une urgence ou une continuité de service. 

L’employeur doit prendre en charge chacune des visites médicales du travail de ses collaborateurs en plus de son temps et de son coût de trajet. Si la visite est réalisée sur le temps de travail du collaborateur, l’employeur ne peut pas pratiquer de retenue sur salaire (la visite comptant comme horaires de travail). Si, pour des raisons exceptionnelles, la visite médicale se fait hors du temps de travail du collaborateur, comme pour les travailleurs de nuit, le temps passé doit alors être rémunéré comme du temps de travail effectif.

La gestion des visites médicales peut impacter la gestion des plannings. Grâce à un logiciel SIRH, il est possible d’organiser ces visites et d’avoir une vision plus claire sur l’ensemble de ses collaborateurs et la gestion du temps de travail. Il est alors possible de gérer les dossiers collaborateurs et d’organiser les suivis médicaux afin d’éviter les sanctions en cas de contrôle.

Tout savoir sur