Campagnes de vaccination en entreprise : comment ça marche ?

15 Mar, 2021

L’épidémie de Covid-19, qui a frappé notre pays depuis l’année dernière, touche encore de nombreuses personnes chaque jour. Bien que 84% des résidents en EHPAD aient reçu la première dose, seulement 5,79% des Français sont aujourd’hui vaccinés.

Le processus de vaccination en France doit aujourd’hui s’accélérer afin d’atteindre au plus vite l’immunité collective. L’Etat a donc donné l’accord à la médecine du travail de réaliser les injections. Selon une enquête menée par des syndicats, 65% des chefs d’entreprises interrogés seraient prêts à organiser ces campagnes de vaccination. Il s’agit d’un bon moyen de respecter l’obligation à la sécurité des salariés.

Nous allons voir ensemble quelle est la nécessité d’instaurer des campagnes de vaccination au travail, en quoi elles consistent et comment elles s’organisent.

Pourquoi les campagnes de vaccination en entreprise sont-elles importantes ?

Les campagnes de vaccination en entreprise jouent un rôle clé dans l’objectif d’atteinte de l’immunité collective. En effet, cela permet de maximiser les lieux de vaccination qui sont aujourd’hui encore peu nombreux à travers la France. La médecine du travail peut aujourd’hui assister les médecins généralistes dans cette mission de santé publique.

De plus, les campagnes de vaccination en entreprise ont pour objectif de sensibiliser les salariés et de les informer au mieux. Vous devez, via ces campagnes de vaccination, présenter le déroulement de la vaccination en entreprise.

La qualité de diffusion de l’information est primordiale car certaines personnes ne passent pas le cap par manque de renseignements. C’est un sujet qui peut générer beaucoup de stress mais le fait d’être averti va rassurer vos salariés.

Enfin, ces campagnes de vaccination en entreprise rendent accessible la vaccination en facilitant et en présentant les démarches. Le fait qu’elle soit réalisable directement sur le lieu de travail peut convaincre des personnes hésitantes sur le sujet. Les salariés peuvent échanger sur leur expérience concernant la vaccination. Il est plus simple de la réaliser au sein de sa société que d’aller chez son médecin traitant qui doit recevoir des patients pour toutes autres raisons. C’est un réel gain de temps qui permet à vos employés de se faire vacciner plus rapidement et plus sereinement.

En quoi consistent-elles exactement ?

La vaccination en entreprise n’est pas obligatoire, elle est seulement recommandée et doit être facilement accessible pour les salariés. Elle ne doit en aucun cas être exigée pour le retour au travail en présentiel. Elle concerne les employés âgés de 50 à 64 ans atteints de troubles ou de maladies désignées dans une liste publiée par le ministère du Travail. Il s’agit de pathologies comme le diabète, les cancers, l’obésité, certaines maladies cardio-vasculaires ou respiratoires.

Les salariés peuvent se faire vacciner au sein de leur entreprise s’ils le souhaitent et cela de façon anonyme. Aucunes convocations ne sont envoyées, le secret médical doit impérativement être respecté. Les employés peuvent ne pas vouloir communiquer d’éventuels problèmes de santé. Le gouvernement recommande d’ailleurs un service de santé au travail extérieur aux locaux de l’entreprise pour éviter toute entorse à cette règle de discrétion.

Pour des raisons pratiques, c’est le vaccin AstraZeneca qui pourra être administré car lui seul peut être conservé en dehors des hôpitaux. La quantité de doses disponibles reste très limitée car les pharmacies ne disposent pas de stocks très élevés.

En cas d’accident médical, le ministère a indiqué que la médecine du travail n’est pas tenue responsable et que les réparations doivent être prises en charge par l’Oniam (Office national d’indemnisation des accidents médicaux). Un protocole devra être respecté par les entreprises ainsi que par la médecine du travail.

Comment organiser ces campagnes de vaccination en entreprise ?

 Afin que les campagnes de vaccination se déroulent pour le mieux dans votre entreprise, il vous faut respecter des étapes préétablies.

Le premier point c’est la diffusion de l’information, celle-ci doit être relayée au sein de toute la société. Veillez à ce qu’elle soit claire et détaillée. Le salarié concerné prend ensuite la décision de se faire vacciner ou non de façon totalement anonyme. Il doit alors prendre contact avec la médecine du travail et signer un consentement s’il choisit de se faire vacciner. 

La médecine du travail doit se rapprocher des pharmacies pour se procurer le vaccin. Les doses sont limitées et les créneaux pour les rendez-vous doivent être ouverts en fonction des doses disponibles. Il faut également s’assurer de disposer des moyens matériels et humains nécessaires à la vaccination. Le salarié doit impérativement se présenter pour une consultation prévaccinale. La médecine du travail peut alors réaliser la vaccination. L’employé doit être gardé sous surveillance au moins 15 minutes après l’injection de la première dose en cas d’effets indésirables instantanés. Une deuxième dose peut alors être injectée 9 à 12 semaines après la première.

Enfin, il est important de protéger l’anonymat des employés tout au long des campagnes de vaccination en entreprise.

Comment isiRH peut vous accompagner dans le bon déroulement de la vaccination au travail ?

Le logiciel isiRH facilite la communication interne autour de ces campagnes de vaccination en entreprise.

Par exemple, créez un message sur l’accueil de chaque collaborateur afin de généraliser l’information. Ce message s’affichera sous forme de bandeau à la vue de tous avec un lien vers le site de la médecine du travail ou également la mise en ligne d’un visuel explicatif de ces campagnes de vaccination.

Il y a également l’annuaire pour la diffusion de messages. Vous ne pouvez pas cibler l’envoi des messages car l’anonymat vous l’interdit mais vous pouvez envoyer à tous les salariés un email ou un SMS avec des informations sur les campagnes de vaccination et un récapitulatif de la marche à suivre ainsi que les coordonnées des personnes à contacter. Le but est de faciliter au maximum la démarche de vaccination pour les personnes intéressées.

Ainsi, isiRH vous accompagne pour la diffusion de l’information qui est la première étape mais non la moins importante de ces campagnes de vaccination.

En conclusion, pour que vos campagnes de vaccination soient efficaces et correctement réalisées, il est important de bien communiquer autour de celles-ci. Il vous faudra ensuite suivre les différentes étapes en respectant surtout le secret médical et les règles sanitaires afin que les campagnes de vaccination au sein de votre société se déroulent au mieux.

A propos de l’auteur :

Emma Gemptel

Rédactrice web

isiRH
Passionnée par le webmarketing, la communication et désireuse d’apprendre.

EG.1