Tendances RH : quels seront les incontournables de 2022 ?

17 Déc, 2021

La crise sanitaire de la Covid-19 a bouleversé la gestion des ressources humaines. Les entreprises sont contraintes d’apporter des changements dans leurs organisations de travail. Cela passe par une révision de la majeure partie des pratiques de ressources humaines pour apporter plus d’efficacité dans le travail et aussi prendre en considération les attentes des collaborateurs plus qu’avant. 

De plus, presque tous les anciens modèles de management connaissent des modifications comme la croissance du télétravail et l’encouragement à l’utilisation d’outils numériques pour améliorer l’expérience collaborateur et favoriser l’engagement collaborateur.

Dans cet article, nous allons citer les tendances RH (ressources humaines) de 2022. Elles portent sur la flexibilité dans l’environnement professionnel, l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, les réajustements dans l’environnement au travail et la qualité de l’expérience collaborateur au travail.

Tendance RH 2022 #1 : la flexibilité comme nouvelle norme

 

Les différentes vagues de confinements ont marqué ces deux dernières années. Depuis le télétravail, les salariés ont beaucoup plus de liberté dans l’organisation de leur quotidien. Aujourd’hui, certaines entreprises ont amélioré l’expérience collaborateur en leur permettant de choisir par exemple la ville où ils souhaitent travailler. En effet, pour plus de confort et pour optimiser leur emploi du temps, les salariés choisissent de louer ou d’acheter dans des quartiers proches de leur lieu de travail. 

Aujourd’hui, beaucoup de salariés (toutes tranches d’âge confondues) sont prêts à lâcher leur travail si leur direction des ressources humaines exige le retour en présentiel exclusif, c’est-à-dire le modèle de travail au bureau classique. C’est une raison pour les entreprises de revoir leurs tendances RH et d’offrir plus de flexibilité aux salariés sur différents paramètres. 

La tendance RH du télétravail est sur la bonne voie dans la mesure où de nombreux services des ressources humaines sont prêts à offrir cette flexibilité (télétravail partiel et horaires flexibles) aux collaborateurs souhaitant vivre dans une autre région. En faisant la part des choses, les entreprises attendent un engagement collaborateur à la hauteur des changements apportés dans leur environnement de travail comme une augmentation de la productivité. L’environnement bénéficie également de ces réorganisations portées sur le travail, notamment dans le cadre de la réduction de l’empreinte carbone de la structure. 

Aussi, la souplesse dans la gestion des ressources humaines est une tendance RH pour 2022 pour les entreprises, car cela se place au centre de l’intérêt des nouveaux talents. Toutes les conditions doivent être réunies pour mettre en place une telle organisation. L’entreprise peut par exemple proposer aux collaborateurs de louer un espace de travail où ils peuvent travailler près de chez eux. Si le télétravail à 100 % n’est pas possible, la société peut proposer le télétravail certains jours de la semaine. 

Autre tendance RH : certaines structures considèrent même la réorganisation de l’espace de travail au bureau ou encore, la proposition de travailler en coworking, pour changer de la routine et optimiser l’expérience collaborateur.

Tendance RH 2022 #2 : l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

La Covid-19, avec ce qu’elle a engendré, a suscité l’envie pour un salarié d’établir un juste équilibre entre son travail et sa vie personnelle. Pour ces travailleurs, le télétravail offre plus d’autonomie et facilite l’organisation des horaires de travail pour concilier efficacement vie professionnelle et vie personnelle. 

Aussi, ils sont plus efficaces et fournissent un travail plus qualitatif. Même si le télétravail n’est pas obligatoire, les entreprises comprennent l’intérêt pour les travailleurs de bénéficier de quelques jours par semaine de télétravail pour retrouver cet équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. 

En effet, ils peuvent plus facilement s’organiser avec ces quelques jours de télétravail par semaine, si les ressources humaines l’autorisent. Cet enjeu d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle  est une réelle tendance RH à exploiter sur 2022.

Tendance RH 2022 #3 : le bien-être du salarié à son travail

La crise sanitaire avec les confinements et l’isolement est traumatisante et impacte la santé psychologique des salariés, qu’on le veuille ou non. Ils ont besoin de changement au sein de leur environnement de travail pour assurer leur bien-être et assurer la productivité et l’efficacité de leur travail malgré les effets de la crise. 

Il ne faut pas négliger cette tendance RH et chercher à comment améliorer la qualité de vie au travail des salariés efficacement. Les salles de détente sont déjà une bonne initiative des ressources humaines, mais elles ne sont pas suffisantes pour s’attaquer au fond du problème. Ce qu’il faut, c’est consacrer des temps d’échanges pour connaître le vrai malaise et réfléchir à des solutions ensemble.

L’isolement provoque des traumatismes psychologiques impactant la productivité de chacun. Maintenant que l’on se retrouve, il serait intéressant d’entrer dans les tendances RH et de mettre en place des thérapies de groupe pour connaître le ressenti de chacun. 

De plus, pourquoi ne pas organiser des team buildings ou des sorties détentes pour se déconnecter de l’environnement de travail et de la routine quotidienne ? Cela permettra de développer l’engagement collaborateur dont les ressources humaines ont besoin en 2022 et pour les années à venir.

Pour conclure, le télétravail, partiel ou total avec les mesures d’accompagnement nécessaires, la flexibilité dans l’environnement professionnel et le souci de l’épanouissement des salariés sont les leviers à considérer par les entreprises pour se réinventer et optimiser leur rendement en 2022.

A propos de l’auteur :

Marjorie Fatras

Gestionnaire RH/Rédactrice web

isiRH
Animée par les ressources humaines, le droit du travail et l’envie d’apprendre.

FATRAS Marjorie