Quels outils pour mettre en place une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ?

30 Oct 2019

Tout employeur est bien conscient de ce qui constitue la richesse de son entreprise : le capital humain. C’est la raison pour laquelle vous avez décidé de mettre en œuvre une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Mais si un tel dispositif est essentiel à la réussite de votre entreprise, il est avant toute chose nécessaire de s’interroger sur les quelques outils à utiliser pour mener à bien cette mission.

GPEC : quels enjeux ?

La GPEC participe à la gestion des ressources humaines et accompagne le changement. Elle facilite le recrutement et met en avant les compétences de chaque collaborateur, pallie les problèmes d’effectifs, perfectionne les dispositifs de formation et la gestion des carrières. Elle permet une adaptation continue du capital humain au sein de l’entreprise tout en accroissant leur performance.

Analyse de la situation et évaluation des compétences

Pour analyser la situation de votre entreprise, différentes données peuvent être étudiées, comme la répartition des effectifs selon plusieurs critères (sexe, âge, qualification, etc.). Pour ce faire, vous pouvez croiser les données grâce à votre SIRH, mais également évaluer les compétences requises pour les différents métiers via :

  • Les fiches de poste : les tâches et les responsabilités sont listées ainsi que les compétences (savoir-faire et savoir-être) essentielles à posséder pour mener à bien la mission décrite par la fiche de poste.
  • Le référentiel de compétences : il inventorie et détaille les différentes compétences que requièrent les différents métiers selon les familles professionnelles.

Suivi de l’évolution sur le long terme

Essentiels, les outils de suivi comme l’entretien annuel d’évaluation, l’entretien professionnel et le plan de formation, permettent de gérer efficacement l’évolution des collaborateurs dans le temps pour une meilleur gestion prévisionnelle.

Entretien annuel d’évaluation

L’entretien annuel d’évaluation permet de déterminer les atouts et points faibles du collaborateur et de faire un bilan de ses résultats. De nouveaux objectifs sont ensuite fixés. Le manager, lors de l’entretien annuel d’évaluation, évalue les compétences des collaborateurs sous sa responsabilité. Il vérifie la concordance entre les compétences demandées par le poste occupé par le salarié de son équipe et celles que ce dernier détient. Cet entretien peut être géré par votre SIRH.

Entretien professionnel

Différent de l’entretien annuel d’évaluation, l’entretien professionnel a lieu tous les 2 ans et consiste en un dialogue entre le collaborateur et son supérieur hiérarchique afin de discuter et de préparer l’avenir en voyant quelle évolution au sein de l’entreprise il peut avoir, discuter d’une mobilité éventuelle et quelles formations le collaborateur peut effectuer pour réaliser son projet. Tous les 6 ans de présence continue du salarié, cet entretien doit obligatoirement récapituler le parcours professionnel.

Formation

Les compétences des collaborateurs doivent être en adéquation avec le contenu de leur poste. Le but pour l’entreprise est de maintenir l’employabilité de ses salariés. Elle doit ainsi en conséquence mettre en place des actions de formation selon les besoins en fonction des transformations auxquelles elle peut avoir à faire face et selon les souhaits d’évolution. Plan de formation, bilans de compétence et validations des acquis de l’expérience (VAE) font partie des outils dont vous disposez pour mener à bien votre gestion prévisionnelle.

Une mise en œuvre efficace de votre gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Retrouvez tous ces outils dans la suite logicielle SIRH qui participe à pérenniser votre avenir. Complète et personnalisable, elle vous propose différents modules spécifiques permettant de conduire votre GPEC : référentiel de compétences, gestion des entretiens ou encore élaboration du plan de formation.

A propos de l’auteur :

Maxime Houx

CEO

Siqual : Développement de solutions Web.
Animé par les nouvelles technologies, le secteur informatique et le besoin d’entreprendre.