Base de données unique

Le module base de données uniques (BDU) se trouve dans la partie juridique du logiciel car c’est une obligation légale pour une entreprise de plus de 50 salariés. Ce module va permettre à des sociétés plus petites de détenir des informations qui à termes permettent l’analyse des données, afin d’avoir différentes matières à travailler. Il permet de lier la stratégie d’entreprise à ses  informations.

Cette base de données peut être aussi retrouvée sous la forme de base de données économiques et sociale dans l’entreprise (la BDES). En outre cette base de données est un ensemble mathématique qui à terme vont présenter la société d’une manière statistique, combien de collaborateurs sont présents dans l’entreprise, combien de collaborateurs à l’entreprise par typologie de contrat, combien de CDI, combien d’intérimaires etc.

Cela comptabilisé par année avec l’ensemble de l’historique de la société depuis sa création. Ce module rend possibles une vision globale de différents facteurs tels que l’évolution salariale de l’entité, la pyramide des âges c’est-à- dire l’ensemble des collaborateurs par tranche d’âge, mais aussi la mise en avant de différents taux, par exemple la parité homme-femme dans l’entreprise, la moyenne d’âge, ainsi que d’autres indicateurs permettant l’analyse actuelle de la structure dans sa globalité et de faire un comparatif avec les années antérieures.

De plus ce module permet d’avoir une visibilité sur le taux d’absentéisme, le taux d’absentéisme moyen par exercice, le taux d’absentéisme homme et femme et le nombre de  jours où en moyenne les salariés sont absents par année. Cela permet à l’entreprise un chiffre d’affaires prévisionnel plus précis.

Une obligation légale

L’employeur d’au moins 50 salariés doit mettre à disposition du comité économique et social (CSE) ou des représentants du personnel une base de données économiques et sociales (BDES) ou une base de données uniques (BDU). En l’absence de base de données uniques, l’employeur se rend coupable de délit d’entrave , passible d’une amende de 7 500 €.

Lien de l’obligation légale :

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32193

Commençons ensemble

Prêt à rendre easy vos RH ?