En quoi l’événementiel participe à la QVT ?

9 Sep, 2022

Durant ces dernières années dans le monde du travail, la QVT est omniprésente. Les chefs d’entreprises, ainsi que leurs managers y accordent de plus en plus d’importance. Cela est justifié par l’impact du travail des employés, mais aussi par l’image qu’ils affichent de leur société.

De nombreuses solutions internes peuvent être mises en place afin d‘optimiser la QVT dans votre entreprise. La QVT se traduit aussi par des événements au sein de l’entreprise avec pour objectif d’apporter à votre univers de travail un côté chaleureux et adapté aux besoins de la santé, sans oublier d’avantager le management, la participation et la flexibilité au travail.

En concevant et donnant vie à des événements QVT, vous prenez soin de vos employés au travail et surtout, vous mettez en avant des valeurs humaines qui suscitent de l’attractivité sur votre entreprise.

Nous vous recommandons d’appliquer ces astuces QVT prochainement citées en plus de notre solution, afin d’y obtenir une synergie bénéfique dans votre travail.

1 . L’importance de l’événementiel dans la QVT

Qu’est-ce-que la QVT ? Se définit comme un regroupement de solutions qui sont appliquées à l’univers de travail d’une entreprise, dont le but est d’améliorer les conditions de travail des salariés et les prouesses de la société.

Il est important d’apporter les bonnes solutions pour une meilleure QVT de vos employés, ceux-ci leur permettront de faire face plus facilement aux aspects négatifs qu’il rencontre tous les jours lors de l’exercice de leurs fonctions. Ainsi, ils se sentiront plus impliqués et l’ambiance de travail entre collaborateurs sera au beau fixe. Pour accomplir cette ambition de QVT, l’événementiel est l’allié idéal. En réalisant ses événements internes, vous favorisez l’épanouissement de vos salariés au travail et réduisez le taux de maladie au sein de votre entreprise. En effet, des études du MIT et de Harvard montrent qu’un salarié heureux à 2 fois moins de chance de tomber malade. Mais encore, ils augmentent la productivité de 30% et sa créativité de 55% comparé à un employé stressé ou démotivé. D’où l’importance de veiller au bien-être de son personnel en trouvant toujours plus d’idées pour les motiver.

2. Les meilleures astuces pour booster vos salariés au travail

De nombreux événements collectifs existent déjà naturellement dans les entreprises, comme l’anniversaire d’un collaborateur ou le succès de l’entreprise. Toutes ces occasions permettent de rassembler le personnel, renforcer les liens de cohésion et donc augmenter la QVT.

Le but est de marquer les esprits avec des souvenirs positifs de votre entreprise, comme un événement innovant, un laser game ou tout autre surprise. Tous ces événements peuvent être communiqués au sein de votre entreprise via des affiches. En suscitant la curiosité, l’envie et la fierté de participer à ces événements vos employés augmentent leur QVT à travers leurs sentiments d’appartenance.

Ainsi, vous reboostez vos salariés et leurs données des souvenirs communs avec leurs collaborateurs de travail, ce qui favorisent la cohésion du groupe, voici quelques idées d’animations :

  • Un cours de yoga
  • Une séance de méditation
  • Un atelier théâtre
  • Un atelier nutrition
  • Un atelier de chant choral
  • Un atelier d’écriture
  • Un team building sportif
  • Un atelier créatif
  • Un team building culturel
  • Un atelier de danse
  • Jeux en plein air

L’idée de la QVT dans l’événementiel, consiste à créer un moment d’évasion en équipe et de le renouveler plusieurs fois dans l’année pour maintenir un niveau de cohésion optimale au travail. Le sondage OpinionWay Les Français et le bien-être au travail 2018, nous montre bien l’importance de cela avec 92% des salariés qui estiment que leur bien-être sur leur lieu de travail est lié à l’ambiance et la convivialité au sein de l’entreprise. Vous comprenez maintenant l’importance de l’événementiel dans la QVT.

À propos de l’auteur

Anne Taillandier

Rédactrice Web

isiRH

Passionnée par le webmarketing et désireuse d’apprendre.

Anne Taillandier