Comment mettre en place une GPEC en entreprise ?

18 Août, 2020

Une GPEC est une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Elle se crée en fonction des contraintes de l’environnement et des choix stratégiques de l’entreprise. Il existe plusieurs indicateurs pour suivre cette gestion comme le taux de réalisation des entretiens annuels et professionnels, le nombre de bilans de compétences, le nombre de VAE (validation des acquis de l’expérience) ou encore le volume de demandes de formation.

Il s’agit donc d’une organisation importante pour la stabilité de votre entreprise. En effet, il faut avant tout pouvoir être sûr d’avoir les compétences qu’il faut au bon moment pour sa stratégie d’entreprise. Une GPEC comporte de nombreux avantages comme, par exemple, de meilleures anticipations, une meilleure maîtrise des compétences, une meilleure réactivité aux changements (par exemple, les changements technologiques) etc…

Voici 4 étapes à suivre pour une mise en place d’une GPEC efficace dans votre entreprise.

1. Diagnostiquer la situation actuelle de l’entreprise

Il est essentiel pour la réalisation d’une GPEC d’établir un diagnostic de l’entreprise pour faire un bilan sur l’organisation et les compétences afin de pouvoir déterminer les orientations stratégiques de votre entreprise.

Pour cela, il convient d’analyser chaque fiche de poste, chaque compétence possédée par vos collaborateurs afin de pouvoir définir vos orientations stratégiques. Ainsi, cela peut être long et fastidieux si vous n’avez pas d’outils à votre disposition pour vous faciliter la tâche. Il serait donc intéressant de trouver des outils permettant la mise en évidence de l’ensemble des compétences de vos collaborateurs sur une même page par exemple. Vous pourriez ainsi très rapidement connaître les compétences de chacun voire même le niveau de compétence d’un collaborateur. En effet, deux collaborateurs peuvent avoir une même compétence, mais à un niveau différent.

Maintenant que vous avez fait le point sur les compétences dont vous disposez, il va falloir voir où sont situés les besoins en matière d’emplois et de compétences. Faites donc un bilan en évaluant par exemple si les objectifs N-1 ont été atteints ? S’ils ne l’ont pas été, pour quelles raisons ? Ce bilan vous permettra tout simplement de pouvoir prendre au mieux les décisions stratégiques pour votre entreprise, car plus on possède de connaissances, plus la prise de décision est facilitée.

Une fois les besoins repérés, vous pouvez vous poser les bonnes questions pour définir vos orientations stratégiques.

2. Construire la démarche GPEC

Maintenant que vous avez ciblé et défini vos orientations, il va falloir construire votre démarche GPEC. Cette construction est souvent similaire au sein des entreprises et se compose des étapes suivantes :

  1. Définir les objectifs à atteindre
  2. Identifier les métiers de l’entreprise
  3. Décider des règles d’évolutions professionnelles
  4. Négocier avec les partenaires sociaux


Ces étapes sont primordiales pour votre démarche GPEC. C’est votre base, votre ligne directrice. Il faut en effet définir les objectifs à atteindre pour savoir où vous allez. Identifier les métiers de l’entreprise vous permettra de cibler votre cœur de métier et ce dont vous avez besoin. Il faudra donc naturellement décider des évolutions professionnelles et par conséquent échanger avec les partenaires sociaux dans l’optique de recrutements futurs.

Si vous avez fait une bonne analyse de la situation actuelle de votre entreprise et si vous respectez les étapes ci-dessus pour votre démarche GPEC, il ne vous restera plus qu’à la mettre en œuvre en déployant celle-ci.

3. Déployer la démarche de GPEC

Un des points cruciaux qu’il ne faut pas rater est le déploiement de votre GPEC. Il faut savoir comment et sur quelle plateforme vous souhaitez déployer votre GPEC, comment allez-vous encadrer votre GPEC ? Comment communiquer avec les personnes concernées ?

Voici quelques conseils pour déployer efficacement votre démarche GPEC :

  • Prévoyez les formations de vos collaborateurs pour l’acquisition de nouvelles compétences
  • Rédigez des offres d’emploi dans l’optique de recruter un collaborateur avec les compétences que vous cherchez
  • Suivez rigoureusement votre GPEC
  • Diffusez l’information 
  • Faites réagir : il faut que votre annonce, notamment, puisse susciter de l’intérêt pour les différents interlocuteurs que vous visez.


Le but ici est d’avancer et de voir l’évolution de votre entreprise grâce à votre GPEC.

4. Mesurer les résultats de votre GPEC

Afin de mesurer les résultats de votre GPEC, n’hésitez pas à établir des bilans à court, moyen et long termes pour suivre l’avancée de votre GPEC. L’objectif est de tout simplement prévoir si des échéances doivent être repoussées. Puis, analysez si les résultats sont en concordance avec vos prévisions dans l’optique de s’adapter.

Pour vous aider dans cette organisation, le logiciel isiRH vous accompagne tout au long de votre démarche en vous proposant diverses fonctionnalités comme :

  • La gestion des entretiens annuels et professionnels
  • La planification et la gestion des formations
  • La création d’une gestion complète des compétences selon le niveau d’acquisition
  • La création et la diffusion de fiches de poste
  • La gestion des recrutements


N’hésitez donc pas à nous contacter afin de partager votre projet et vos besoins à l’équipe isiRH !

A propos de l’auteur :

Jonathan Roggiani

Rédacteur web

isiRH

Attiré par les relations humaines, le domaine de l’informatique et le désir d’apprendre.