Barème des indemnités kilométriques 2020 : comment calculer le montant de vos indemnités kilométriques ?

25 Mar, 2020

Gagner du temps dans la gestion de votre barème des indemnités kilométriques, et réduisez les risques d’erreur grâce à un outil numérisé et simple d’utilisation. En effet, un logiciel SIRH vous permet de calculer automatiquement les montants des indemnités kilométriques à rembourser à vos collaborateurs.

Qu’est que le barème des indemnités kilométriques?

Le barème des indemnités kilométriques est édité par le gouvernement tous les ans et n’est pas réglementé par les conventions collectives. Cela permet à vos collaborateurs de déduire leurs frais professionnels de leur déclaration de revenus selon un barème d’indemnités kilométriques. 

Ainsi, c’est un avantage fiscal accordé par l’État. Ce barème d’indemnité kilométrique concerne l’utilisation d’une voiture, d’une moto, d’un scooter et depuis 2016, d’un vélo. Il concerne tous les salariés contraints d’utiliser leur véhicule personnel à des fins professionnelles.

Quel est le calcul des indemnités kilométriques selon le barème 2020 ?

Pour les automobiles

 

Puissance fiscale  Jusqu’à 5000 km  De 5001 km à 20000 km  Au-delà de 20000 km 
3 et moins  distance  x 0,456  (distance x 0,273) + 915  distance x 0,318 
4   distance x 0,523  (distance x 0,294) + 1147  distance x 0,352 
5 distance x 0,548  (distance x 0,308) + 1200  distance x 0,368 

6

distance x 0,574  (distance x 0,323) + 1256  distance x 0,386 
7 et plus   distance x 0,601  (distance x 0,34) + 1301  distance x 0,405 

Pour les motos (au-delà de 50 m3)

 

Puissance fiscale  Jusqu’à 3000 km  De 3001 km à 6000 km  Au-delà de 6000 km 
1 ou 2   distance x 0,341  (distance x 0,085) + 768  distance x 0,213 
3, 4, 5   distance x 0,404  (distance x 0,071) + 999  distance x 0,237 
Plus de 5   distance x 0,523  (distance x 0,068) + 1365 distance x 0,295 

Pour les scooters (jusqu’à 50 cm3) : 

 

Jusqu’à 2.000 km 

De 2.001 km à 5.000 km 

Au-delà de 5.000 km 

distance x 0,272

(distance x 0,064) + 416 

distance x 0,147 

Quelles sont les conditions d’application du barème des indemnités kilométriques ?

Dans un premier temps, le barème des indemnités kilométrique 2020 prend en compte l’usure du véhicule, les dépenses de pneumatiques, les frais d’achat des protections, les frais de réparation et l’entretien,  la consommation de carburant et les primes d’assurance,

A contrario, le barème des indemnités kilométriques ne prend pas en compte les intérêts d’emprunt du véhicule acheté en crédit ainsi que les frais de stationnement et les péages.

De plus, la distance maximale que l’on peut déclarer sur une journée est de 80 kilomètres pour un aller-retour.

Enfin, dans le cadre du covoiturage, le barème des indemnités kilométriques peut également permettre d’évaluer le coût du trajet. Il faudra ajouter le prix des éventuels péages, comme évoqué ci-dessus. Pour rappel, les revenus encaissés par le covoiturage sont exonérés d’impôt sur le revenu et n’ont pas à être déclarés par le conducteur si il participe personnellement aux frais.

Comment utiliser un logiciel SIRH pour faciliter le calcul des indemnités kilométriques ?

Grâce à un logiciel SIRH, vous pouvez mettre à jour le barème des indemnités kilométriques chaque année afin de respecter le barème de l’URSSAF pour le calcul des indemnités kilométriques de vos collaborateurs.

Le logiciel isiRH vous permet mettre à jour et diffuser à tous vos collaborateurs ce barème des indemnités kilométriques. Le collaborateur devra uniquement renseigner son véhicule personnel dans isiRH en indiquant les donnés types de la puissance fiscale et de l’estimation annuelle des kilomètres parcourus. Cela lui permettra de calculer le montant de ses indemnités kilométriques mensuelles et d’être remboursé pour ses déplacements par l’employeur.

A propos de l’auteur :

Emma Gemptel

Rédactrice web

isiRH
Passionnée par le webmarketing, la communication et désireuse d’apprendre.