5 astuces pour devenir un bon manager

22 Juil, 2022

Être manager est un rôle très important dans une entreprise. Le manager est la personne qui va guider les collaborateurs en les aidant à atteindre leurs objectifs.

Il est également chargé de faire le lien entre la direction et les collaborateurs de son équipe et est une source de motivation et d’intérêt pour les salariés.. Il se doit de se montrer exemplaire et doit grandir et faire grandir l’entreprise.

La question que l’on peut se poser est : comment devenir un bon manager en 2022 ?

1. Manager en collaboration avec votre équipe

 

Il est préférable de proposer plutôt que d’imposer. Aujourd’hui, le management collaboratif et participatif est de plus en plus utilisé par les managers car il répond aux besoins actuels de notre société. Les équipes peuvent émettre des propositions pour faire évoluer le service et indirectement l’entreprise. Proposer de nouvelles idées et être force de proposition permet également au collaborateur de laisser parler son imagination et sa manière de faire pour atteindre cet objectif. 

De plus, il est important d’être clair avec les salariés. En effet, plus ils savent où ils vont, mieux ils pourront s’adapter et faire face aux complications. C’est pour cela qu’il est important d’avoir une relation de confiance dans les deux sens.

2. Déléguer

Même si vous êtes la personne de référence, il faut savoir déléguer. En effet, tout ne repose pas que sur vous.

Déléguer a des impacts positifs sur votre travail puisque vous pourrez vous concentrer sur les aspects “importants” qui demandent une certaine expertise particulière et sur vos collaborateurs qui ressentiront que vous avez confiance en eux et qu’ils peuvent réaliser certaines choses seuls.

3. Disposer de compétences managériales

Pour être un bon manager, il faut être à l’écoute de votre équipe. En effet, vous êtes l’interlocuteur privilégié de vos collaborateurs. Ils attendent donc de vous une certaine écoute et que leurs avis soient pris en considération. 

Le manager doit aussi posséder un leadership pour mener à bien les équipes vers les objectifs à atteindre et être force de proposition pour aider les équipes à mener à bien les missions quotidiennes. 

Enfin, un bon manager doit rendre compte à sa direction de l’avancée des projets. Il doit donc avoir un esprit d’initiative et de synthèse.

4. Être force de motivation auprès des équipes

Les équipes vont prendre comme exemple le manager. C’est donc à lui de montrer sa motivation au quotidien et de communiquer avec les équipes pour détecter la moindre difficulté.

Si les salariés se sentent en confiance et qu’on leur donne des responsabilités, ils vont être de nature plus motivé et vont se donner à 100% dans leur travail. 

De plus, le manager doit être proche des collaborateurs pour connaître les points forts et les points faibles afin de les mettre sur des projets qui leur correspondent.

5. S’adapter aux évolutions

Un bon manager doit s’adapter aux changements de politique d’entreprise, de technologies au sein de l’entreprise ou aux évolutions des savoir-faire nécessaires à son équipe. C’est donc son rôle de montrer la manière de faire aux collaborateurs.

Le manager peut s’aider d’un logiciel SIRH pour suivre le développement des compétences de ses collaborateurs, suivre les absences et ajuster la charge de travail selon l’activité. Il peut également avoir un rôle de valideur dans le cadre des démarches administratives de collaborateurs : absences et congés, notes de frais, indemnités kilométriques…etc.

isiRH propose un module dédié au manager pour suivre les collaborateurs à distance. En effet, consultable depuis un PC mais aussi depuis un téléphone ou une tablette, isiRH est disponible partout et à tout moment. Il est donc plus rapide et plus facile de suivre l’avancée des objectifs ou des projets depuis le module “Gestion des affaires” qui permet d’assigner à un collaborateur des tâches pour atteindre les buts fixés par l’entreprise. 

À propos de l’auteur

Marjorie Fatras

Gestionnaire RH / Rédactrice Web

isiRH
Animée par les ressources humaines, le droit du travail et l’envie d’apprendre.

FATRAS Marjorie