4 idées pour développer les savoir-faire de vos équipes

22 Fév, 2022

Le savoir-faire correspond aux compétences techniques du collaborateur. Celui-ci est acquis soit par la formation (études, formation professionnelle..),  soit par l’acquisition d’expériences professionnelles. 

Cependant, le savoir-faire s’entretient tout au long de la vie professionnelle. En effet, les compétences techniques peuvent devenir obsolètes surtout avec le développement de nouvelles technologies. C’est la raison pour laquelle il est impératif de développer le savoir-faire de vos collaborateurs pour vous en tant qu’employeur mais aussi pour le collaborateur. 

En effet, lors de l’évolution d’une entreprise, de nouvelles compétences vont être nécessaires afin d’être le plus productif possible, de répondre à la demande et également de gagner du temps sur différentes tâches. Le collaborateur va être amené à découvrir de nouvelles connaissances et à entretenir ses propres compétences pour renforcer son employabilité et sa confiance dans son travail.

1. Développer la formation au sein des équipes

Première idée : développer le savoir-faire à travers la formation. La formation constitue un excellent moyen de découvrir de nouvelles méthodes et d’apprendre de nouveaux savoir-faire à mettre en pratique au sein de l’entreprise. Cette formation peut prendre différentes formes telles que la formation en externe dans un centre de formation ou en interne avec des collaborateurs référents. 

Il convient de noter que la formation professionnelle est une obligation de l’employeur. L’employeur peut proposer des formations aux salariés ou les salariés peuvent être force de proposition et réaliser des souhaits de formations à leur convenance. En effet, le salarié peut exprimer ses envies de formation lors des entretiens professionnels et d’évaluation. 

Après cela, on peut recenser les souhaits de formation des différents collaborateurs afin de faire un choix pour répondre au budget dont dispose l’entreprise. Par la suite, un plan de formation est construit et permet le suivi des formations de chaque salarié.

2. Adopter l’apprentissage dans la culture de l’entreprise

Deuxième idée : Adapter votre culture d’entreprise avec la volonté de faire monter en compétences vos salariés par un apprentissage au quotidien. En effet, n’hésitez pas à inviter vos salariés à des séminaires, des formations en interne ou des certifications.

C’est un investissement pour l’entreprise qui peut être bénéfique à long terme. Le collaborateur va acquérir de nouvelles compétences techniques et par la suite, pourra former et transmettre ses connaissances aux nouvelles recrues. Les nouveaux collaborateurs seront donc performants plus rapidement avec toutes les bases nécessaires.

Il faut donc réserver du temps à l’apprentissage, l’intégrer efficacement dans la culture d’entreprise et organiser régulièrement des sessions de formations pour développer cela. À l’avenir, c’est un gain de temps assuré.

apprentissage de nouvelles competences au quotidien pour developper les savoir-faire

3. Organiser les entretiens professionnels et les entretiens annuels des collaborateurs

Les entretiens professionnels et les entretiens annuels sont de bons outils pour l’employeur et pour le collaborateur. Ce moment d’échanges permet de revoir les évolutions professionnelles du collaborateur et d’évoquer le sujet de la formation. 

En effet, durant cet échange, vous pouvez constater le besoin pour votre collaborateur d’approfondir certaines connaissances. C’est également un moment d’échange pour évoquer une évolution de poste qui pourrait nécessiter un accompagnement sur l’acquisition de nouvelles compétences techniques pour assumer entièrement les missions du poste.

Lors de ces entretiens, on demandera au collaborateur de s’adapter aux différentes évolutions du poste. Cela peut engendrer de la frustration car le collaborateur peut avoir des compétences qui ne sont plus forcément à jour. Il est donc utile pour le collaborateur de se sentir soutenu par sa hiérarchie pour l’aider à développer ses compétences.

4. Mettre en place des challenges

Quatrième idée : mettre en place un objectif à atteindre afin de susciter l’envie du collaborateur de trouver comment y parvenir. Cela peut engendrer la volonté de découvrir de nouvelles compétences. 

N’hésitez pas à sortir les salariés de leur zone de confiance et laisser leur libre arbitre prendre des décisions. Cela les responsabilisera et leur donnera envie de monter en compétences. Ici, la tâche de l’employeur est de motiver les collaborateurs et de les rassurer pour les mettre en confiance dans la réalisation du défi.

Par exemple, le manager peut définir des objectifs SMART, ce qui signifie qu’ils soient mesurables, déterminés dans le temps, atteignables, spécifiques et réalistes. Définir des objectifs permet aux collaborateurs de se sentir investi dans le challenge donné.

Finalement, le développement des savoir-faire permet de maintenir l’activité de l’entreprise et l’employabilité de vos collaborateurs. Point d’attention : développer les savoir-faire des équipes nécessite également que les collaborateurs et les managers possèdent des soft skills pour atteindre le niveau de savoir-faire attendu au poste.

A propos de l’auteur :

Marjorie Fatras

Gestionnaire RH/Rédactrice web

isiRH
Animée par les ressources humaines, le droit du travail et l’envie d’apprendre.

FATRAS Marjorie